Album Photo

Album Photos Sottobanca
sottobancas arlequins que j’avais travaillés et sélectionnés entre 1975 et 1992

Accueil » Album Photo » Album Sottobanca » Sottobanca arlequin di-bigio

Sottobanca arlequin di-bigio

Cette variété d’arlequin m avait demandé prés de 2 ans de sélections et pas mal de tâtonnements avant de comprendre comment conserver ce coloris qui était mon préféré.Sa base étant le bleu,je le perdais facilement car tous mes autres arlequins étaient de base plus élevées dans l échelle des dominances…A chaque sujet sortant de chez moi, j’expliquais comment le travailler ;( avec un partenaire bleu uniquement ) malgré cela il semble bien d’ après ce que je vois maintenant que seulement quelques éleveurs ont su les conserver dans le coloris d'origine. Chez moi les meilleurs avaient le fond bleu très clair et les mouchetures étaient bleu foncé. Mais une majorité, surtout chez les mâles, étaient porteurs de "reste" de barres alaires, bizarrement ces barres étaient plutôt de tonalité bronze.
Détails d'un manteau sur un jeune mâle
Détails d'un manteau sur un jeune mâle.
Parmi les derniers di-bigio sortis de mes volières, j'avais mis au point le coloris, mais également tout le reste. Dommage que la photo ne montre pas la tête du sujet -(c'est le pb-avec un appareil à pellicule, lorsque les photos reviennent développées, c'est trop tard)- et là c'était doublement trop tard, la photo ayant été prise lors de la vente du pigeon...
8 vus
Sottobanca arlequins-di-bigio
Sottobanca arlequins-di-bigio
Vous voyez là un jeune mâle. Cette variété d'arlequin était celle qui avait ma préférence. Peut être pour la difficulté que j’avais eu pour la fixer. Mais surtout pour cette tonalité douce, plaisante à l’œil. Tout comme pour les autres variétés, les mâles sont plus colorés et foncent avec l'âge. Au début de mon travail sur ce coloris j'avais beaucoup de peine à reconnaître les femelles tellement elles ressemblaient aux très jeunes femelles corro...Seul le coloris sous le bec et le cou était différent, mais cela ne se voyait que de près. Si je n'avais pas su de quels couples elles provenaient, j'aurais sans doute douté... Cette variété, plus que les autres, ne devrait être travaillée qu'avec le coloris de fond = bleu +. J'avais formé 2 ou 3 couples mâles di-bigio x femelles di-bigio, mais j'avais vite remarqué que cela produisait des jeunes qui devenaient de plus en plus clairs. Par la suite j'avais fait 2 couples di-bigio x sauri et cela m'avait donné qq- très bons résultats.
10 vus
IMG_0014
IMG_0014
7 vus
Sottobanca arlequins-di-bigio
Sottobanca arlequins-di-bigio
Ce mâle arlequin di-bigio a été parmi les 1er exposés. Pour sa première sortie, il reçu le titre de champion au championnat du SCF à Bordeaux en 1985. Jugé par Christian qui lui avait reproché un reste de barres alaires, mais qui avait mis dans le bulletin que la prestance du sujet lui avait fait oublier ce défaut... Ce fut pour moi un grand moment d'élevage, enfin mon "travail" payait au sein du club. Ma joie fut de courte durée, car par la suite à chacune de mes participations en arlequin, ceux ci furent classés en AOC-(autres variétés)- et ce fut là le début de polémiques stériles qui finirent comme cela se devait, à savoir ma démission du club.
9 vus
Sottobanca arlequins-di-bigio
Sottobanca arlequins-di-bigio
Ce mâle adulte est un frère du champion de bordeaux. Je le trouvais meilleurs que son frère malgré des barres encore plus marquées. Mais je n'ai jamais pu l'exposer tellement il était nerveux, il passait autant de temps accroché au grillage que sur le plancher des cages, dommage... C'est lui qui est photographié avec la femelle sauri dans l'album des sauri.
12 vus
Sottobanca arlequin-couple de travail, mâle di-bigio x femelle bleu barré
Sottobanca arlequin-couple de travail, mâle di-bigio x femelle bleu barré
Un jeune mâle di-bigio accouplé avec une femelle bleu (+). Ce mâle avait un coloris supérieur à ses parents, j'avais enfin réussi à en produire des "non barré" et cela n'avait pas été facile. D'autant que par ex-pour ce couple la femelle était barrée, et je retrouvais souvent les barres sur les jeunes. A cette période, j'avais engagé une polémique, une de plus, avec le SCF sur ce sujet et l'article dans Colombiculture y faisait allusion. Le comble de cette époque fut que je rencontrais des problèmes avec le club, -(malgré une réunion à la Clayette sur le sujet)- Mais que la plupart des juges qui avaient à juger mes arlequins en expos n'en tenaient pas compte. Nos expositions en Ile de France sont là pour en témoigner... Bon, il y a prescription vu le nombre d'années passées. Mais cela fut pour moi très pénible au vu du travail réalisé. Ainsi qu'à mon investissement dans le club = délégué régional; organisation de championnat et de journées de travail avec les amis de la région, etc....
14 vus
couple di bigio-sauri
couple di bigio-sauri.
10 vus

 

Hélas à la période concernée, je n’avais qu’un petit appareil photo à pellicule tout ordinaire, et bien évidemment aucune idée concernant ce site…

Je prenais ces photos pour moi comme souvenirs et par plaisir personnel…

Il est certain qu’avec les moyens d’aujourd’hui, ces photos seraient meilleures.

Et si j’avais pensé qu’un jour elles seraient à cette place je les aurais prises de façon plus soignée, autrement, avec un sol et des cases plus propres, etc…

Tant pis, soyez indulgent et ne regardez que les pigeons et leurs coloris…

©sottobanca-jean clavier 2016