Forum

Question posée par Robin...  

  RSS

sottobanca
(@sottobanca)
Trusted Member Admin
Inscription: Il y a 3 années
Posts: 71
28/01/2017 3:52  

Robin nous dit; Bonjour Jean, Ayant votre gène arlequin dans mon élevage, je profite de votre site pour vous poser deux ou trois questions afin de mieux comprendre votre travail Sur divers articles de généticiens, l'almond classique est présenté avec un génotype de style ( St x + ) x ( Ct x Ct ) X ( + x e ) x ( Bk x Bk ), vous dites que le colori de base est le rouge cendré, mais quand on regarde les travaux de couleurs dans les Modène magnani, on voit fréquement des croisements avec des bronze ou des rouge récéssif, pourquoi cette différence de travail entre les autres arlequin et notre Sotto ?
A mes yeux, vos couleurs de sottos n'ont jamais été égalées, mais après l'arrivée dans mon élevage de votre gène arlequin, je me suis posé la question de savoir ce qu'il y avait dedans, votre gène, je pense, n'est pas Arlequin base rouge cendré, il est beaucoup plus complexe, il se rapproche plus de l'almond classique ?
Je ne vais pas vous rajouter une nouvelle théorie, mais je pense avoir trouvé une anomalie qui empèche l'expression ...
Je vais faire des tests, dans une dizaine d'années, nous ferons le point l

Jean Clavier


RépondreQuote
sottobanca
(@sottobanca)
Trusted Member Admin
Inscription: Il y a 3 années
Posts: 71
28/01/2017 3:53  

Robin nous dit; Bonjour Jean,
Ayant votre gène arlequin dans mon élevage, je profite de votre site pour vous poser deux ou trois questions afin de mieux comprendre votre travail !
Sur divers articles de généticiens, l'almond classique est présenté avec un génotype de style ( St x + ) x ( Ct x Ct ) X ( + x e ) x ( Bk x Bk ), vous dites que le colori de base est le rouge cendré, mais quand on regarde les travaux de couleurs dans les Modène magnani, on voit fréquement des croisements avec des bronze ou des rouge récéssif, pourquoi cette différence de travail entre les autres arlequin et notre Sotto ?

Bonjour Robin;
Tout d'abord une précision s'impose; je ne cite le rouge cendré qu'uniquement pour ma souche principale de Sauri. Mais il est évident que tous mes autres coloris arlequins en ont ensuite descendu directement...Mais en les travaillant avec d'autres coloris et j'y reviendrai par la suite en commençant par les corros qui en découlent directement...
Revenons aux sauri, j'ai essayé de mettre une photo sur cet article dans le forum, mais le serveur me la refuse. Alors vous la trouverez en page d'accueil après la dernière nouvelle...wink

J'ai eu plusieurs couples qui me servaient pour faire mes essais,et je peux dire qu'aux débuts j'ai énormément tâtonné et cela pendant un long moment....Tous ces couples étaient constitué d'un sujet néro, mâle ou femelle qu'importe. J'ai eu quelques résultats, principalement avec un couple qui s'étaient accouplé un peu par hasard dans la réserve. Il s'agissait d'un mâle néro qui avait quelques mouchetures rouges et d' une femelle chamois. Ce couple m'avait donné, parmi d'autres, un jeune ayant un coloris de fond un peu gris rougeâtre que j'accouplais avec une grosse femelle magnani de chez Roger Guillemot. De tous les sujets obtenu de ce couple de travail, je n'ai gardé que 2 ou 3 jeunes mâles bien colorés, que j'avais remis avec des femelles sottobanca de plusieurs coloris...
C'est bien loin tout ça, mais au départ j'ai dû mettre surtout des bleus / gris bleu et des crèmes. A la même époque j'ai acheté une femelle meunier- très foncé-que j'ai accouplé avec un de ces jeunes qui avait déjà un bon coloris sauri. C'est principalement de ce croisement que sont issus la plupart de mes sauri ayant un coloris de fond bien rosé dans leur première année... Car je possédais deux coloris assez semblables chez mes sauri, on le distingue un peu sur la photo montrant une femelle sauri x di bigio. Cette autre souche en plus du coloris de fond un peu différent avait surtout des mouchetures beaucoup plus rouges, surtout les jeunes mâles... De ces deux lignées, les plus jolis étaient ceux issus de cette femelle meunier, c'est donc naturellement ceux là que je gardais le plus souvent...
L'autre lignée était issue d'un travail assez semblable, mais la femelle magnani venant de chez Jean Allart avait un coloris un peu différent -(plus "chamoisé")-qui n'est jamais parti malgré de très nombreux croisements effectués les années suivantes...
Je suis bien incapable de savoir pourquoi et quels gènes étaient présents dans ces deux lignées. J'ai à cette époque effectué tellement d'essais différents que bien malin serait celui qui pourrait le dire!!!!!
Et ce d'autant plus que toujours dans cette période, j'avais introduit ce fichu texan qui m'avait tant plu,à cause de ces mouchetures, que je pensais pouvoir amener sur mes arlequins, mais c'est un autre sujet...k k k
Alors évidemment que mes arlequins devaient posséder certainement tous les gènes de la fameuse formule, et certainement beaucoup d'autres ......
Mais comme il est déjà impossible de connaître la formule génétique exacte d'un arlequin classique, comment décrypter les miens ???
Mais et c'est là que cela devient -(enfin)- plus "intéressant"; petit à petit je me suis aperçu que ce coloris dominait les autres coloris arlequins, ou classiques, que j'avais en volière . J'ai donc pour être sûr d'avoir bien compris le fonctionnement du gène ST présent chez moi tenté plusieurs essais.
En fait, j'ai accouplé mes arlequins entre eux en faisant exactement les mêmes croisements que s'il s'agissait de coloris classiques. C'est ainsi que je me suis aperçu que les dominances restaient valables.
Est-ce que cela n'était valable qu'avec mes sujets et les gènes qu'ils possédaient ???
Ce que je sais, c'est que les amis à qui je les ai donné lors de l'arrêt de mon élevage, et qui ont suivi mon travail et mes conseils ont tous confirmé les résultats...
Finalement pourquoi dire que mes sauri étaient de base "meunier" alors qu'ils portaient bien d'autres gènes et coloris ?. Tout simplement parce que comme dit plus haut, ils se comportaient exactement comme des meuniers. D'ailleurs regardez bien le coloris de la queue de la femelle de gauche sur la photo en question; c'est la queue d'un sujet meunier et pratiquement tous mes sauri de cette souche avaient ce coloris de queue. Bien mieux, les mâles avaient ces petites stries caractéristiques de ce coloris...Ensuite, avec l'âge, cela s'estompait les mouchetures prenant le dessus... Une fois vérifié le travail de ce coloris, il m'avait suffi d'y ajouter le gène de la dilution pour obtenir des sujets dilués qui me donnèrent mes corro. Mais tout cela n'est qu'un petit résumé, car il m'a fallu plusieurs années, plusieurs générations et des centaines de jeunes à trier avant d'y parvenir....
Pour finir sur ce sujet, il est tout à fait possible que cette deuxième lignée de sauri étaient en réalité une nouvelle variété d'arlequin que j'avais créé au hasard de mes croisements...Mais nous ne le saurons sans doute jamais...Une chose est sur; ils étaient bien fixés et se reproduisaient à l'identique.


Voir si ce lien fonctionne, en copier/coller dans votre barre d'adresse - Sinon retourner en page d'accueil -merci - Salutations sottophiles à tous - JEAN - wink

Je rajoute ici un commentaire qui était sous une des photos de robin que je viens de supprimer à sa demande, car sur le même sujet...
re bonsoir, oui je suis d'accord que certains sites pigeons nous montre ce coloris comme étant à base de rouge cendré. Cela semble d'ailleurs logique lorsque l'on sait que plusieurs générations de rouge dominant-(BA)-x gris-(G-et les arlequins en sont presque tous porteurs)-nous donnent des pigeons blancs... Je suis retourné y faire un petit tour cet après midi et ai trouvé par ex qq-photos sur cfpoi; les mutations arlequin par capuman. Il nous donne des formules génétiques avec les photos. Bon c'est bien et il me semble que cette personne connait son affaire. J'ai déjà apprécié ses commentaires sur d'autres sujets. Sauf que moi j'ai obtenu les mêmes pigeons/mêmes coloris avec d'autres formules. Et mes pigeons,des centaines de personnes les ont vu...Ce que je dis c'est qu'il est impossible de savoir la véritable formule génétique d'un arlequin/magnani. On connait les principaux gènes responsables de tel ou tel coloris,mais combien d'autres n'apparaissent pas alors qu'ils peuvent jouer un rôle dans le résultat final ?. Tous mes sauri sont issus d'une femelle rouge dominant barré,-(plus exactement mon 1er sauri)- elle avait un coloris très foncé.On l'aperçoit un peu sur une photo dans l'album SAURI. C'est seulement à ce moment que j'ai accouplé ce 1er mâle avec une grosse femelle magnani sauri que m'avait donné Roger Guillemot. Tous mes sauri, puis ensuite mes corro viennent de cet accouplement. Une dernière chose ,sinon ça ne va bientôt plus être la peine que je mette un commentaire sur le blog à ce sujet.
Dans ce que j'ai vu cet après midi on nous donne l'almond bronze appellation sauri. Ok, les pigeons présents à ce moment sont bien des sauri...Sauf que pour moi et comme dans notre liste des magnani, c'est l'appellation CORRO qui est reconnue comme almond bronze. C'est à dire comme le sujet que j'ai en couverture de Sélections Avicoles et en tête du site...

Jean Clavier


RépondreQuote
Share:
  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription